KN_saison2015


 Traduire c'est créer

Comme les fleuves aux consonances mythiques : Volga – Dniepr – Danube – Rhin – Tamise – Seine - Tibre ou Guadalquivir, qui irriguent les terres du vieux continent, la traduction est le système cardiovasculaire de l'Europe.
Qu'elle cherche l'esprit des langues, à transplanter la richesse d'une culture vers une autre, qu'elle se donne la transaction pour politique, ou qu'elle se drape dans l'intraduisible de l'art et de sa poésie, partout elle prête cœur aux humanités.
Elle est le centre et la périphérie de la constellation dont l'Europe orne sa flamme. Elle est ce qui fait échange et communauté, elle est ce qui fait l'humain en l'homme.
La traduction a pour tâches de nous traduire à nous même et aux autres, d'entendre cet autre en nous-même, Je est un autre, comme disait le poète et plus cardinal encore d'interpréter le silence bruissant du monde.
Comment ne pas interroger cette énergie vitale de la traduction qui court et nous saisit ?
Kartier Nord se propose d'explorer quelques aspects de ce que traduire veut dire. La conférence donnée par l'un de ses réalisateurs hollandais, Rob Rombout et la projection du film
Amsterdam stories USA, est l'un des éléments de notre programme. Articuler la Maison de l'Image et le lieu d'Europe à cette occasion prend tout son sens.

Translation is creation

Like the mythical-sounding rivers such as the Volga, the Dnieper, the Danube, the Rhine, the Thames, the Seine, the Tiber or the Guadalquivir, that irrigate the lands of the old continent, the translation is the cardiovascular system of Europe.
Whether it looks for the spirit of languages, tries to transplant the wealth of a culture to another, whether it gives itself transaction as a policy or wraps in the untranslatable of art and its poetry, everywhere it lends heart to humanities.
It is the centre and the periphery of the constellation Europe adorns its flame with. It is what makes exchange and community; it is what makes the human being in the man.
The translation’s job is to translate us to ourselves as well as to the others, to hear that other one in ourselves. I is another one as the poet told and more cardinal still to interpret the silent rustling of the world.
How can we not question this vital energy of the translation which runs and seizes us?
Kartier Nord intends to explore some aspects of what translation means. The lecture given by one of the Dutch directors, Rob Rombout and the projection of the film “Amsterdam stories USA” is one of the elements of our program. To articulate the Maison de l'Image and the Lieu d’Europe takes all its sense on this occasion.

 


Programme


 

L'épreuve de la traduction
Dispositif pour une table ronde


avec Susanna Lindberg
(philosophe),
Iain Bamforth (poète et médecin),
Séverine Michel et  Rachel Fréry (interprètes en langue des signes)
et Muriel Ryngaert (docteur en littérature)

Samedi 31 octobre à 17h
à Apollonia 23 rue Boecklin

 

Carton d'invitation recto

Entrée libre


Duty Free

Encastrable - Antoine Lejolivet & Paul Souviron
• Exposition du samedi 26 septembre au dimanche 25 octobre
L'installation "Duty free" pour la Maison de l'Europe examine à la fois la topographie du lieu, son idendité, ses fonctions et ses projections. Elle se compose d'un camp de véhicules hybrides, d'un Duty Free et d'un atelier de menuiserie. Installée dans le jardin du Kaysersguet, l'installation sera énergétiquement autonome. Un système de caissons photovoltaïques sera posé sur des caravanes, il alimentera en électricité une radio, une machine outil, un caisson lumineux, l'éclairage de l'installation… comme un cœur artificiel qui permettra l'activation de ces ponctuations artistiques.

carton duty free-web

 

encastrable_visuel_1509

 

Parc Henri-Louis Kayser - Lieu d'Europe • 8 rue Boecklin Strasbourg Robertsau
Entrée libre - Ouvert tous les jours de 9h à 20h30

 

• Vernissage - performance le samedi 26 sept à 18h30
La fête du lac d’Émilien Adage

• Conférence en présence des artistes le dimanche 27 septembre à 17h
Salle Daniel Riot
Avec Antoine Lejolivet et Paul Souviron
Salle Daniel Riot - Lieu d'Europe • 8 rue Boecklin Strasbourg Robertsau
Entrée libre

Finissage - performance le samedi 26 octobre à 18h30
Anne Lise Le Gac

Every Day Carry de Thomas Lasbouygues

Productions KN en partenariat avec le Lieu d'Europe.


Amsterdam Stories USA
Rob Rombout et Rogier Van Eck
• Conférence en présence de Rob Rombout
le 19 octobre à 20h

Maison de l'image • 31 rue Kageneck 67000 Strasbourg
Entrée libre

• Projection du film le mardi 20 octobre à 17h45
Accès à la salle en continu
Liberté est laissée au spectateur de franchir la porte de la salle de projection (sur la pointe des pieds) pour l’intégralité ou un fragment du voyage.

Amsterdam Stories USA est un road-movie qui relie 15 localités provinciales nord-américaines, toutes homonymes de la capitale hollandaise. D’est en ouest – de l’arrivée à New York, l’ancienne Nieuw Amsterdam, jusqu’en Californie – deux réalisateurs d’origine néerlandaise, Rogier van Eck et Rob Rombout, esquissent un portrait de la « small town America » en suivant un seul nom. Opérant tel un sésame, le nom d’Amsterdam permet d’approcher la réalité et l’imaginaire de l’Amérique profonde. En résulte une représentation inhabituelle d’une Amérique méconnue, intime, parfois étrange, où les cinéastes sont aussi des protagonistes parmi tant d’autres. Ce long métrage documentaire de 6 heures est divisé en 4 chapitres de 90 minutes : EST – SUD – MIDWEST – OUEST (d'Est en Ouest, une route 15 Amsterdam)

New York (Nieuw Amsterdam) – Amsterdam New York State – Amsterdam California – Amsterdam Idaho – Amsterdam Montana – Amsterdam Iowa – Amsterdam Wisconsin – Amsterdam Missouri – Amsterdam Texas – Amsterdam Mississippi – Amsterdam Georgia – Amsterdam Indiana – Amsterdam Virginia – Amsterdam Ohio – Amsterdam Pennsylvania

Maison de l'image • 31 rue Kageneck 67000 Strasbourg
Entrée libre

 

amsterdam_stories_recto

 

 Production KN en partenariat avec la Maison de l'image et le Lieu d'Europe.

Samedi 13 juin à 17h
Concert de Potok
Poésie improvisée
avec Julia Boman  chant / Jean-René Mourot  piano / Enrico Pedicone percussions & live electronics / Guido Pedicone  live electronics
au Kaysersguet - Lieu d'Europe

potok

Lors de ce concert, POTOK  présente son travail inspiré des poètes russes du début de XXe siècle (Akhmatova, Majakovsky, Tsvetaieva...).
Les compositions se caractérisent par des lignes mélodiques étonnantes et sobres, tout en laissant une grande place à l'improvisation libre. Les différentes langues - russe, français, anglais ou des langages improvisés - chantés ou parlés - se mélangent aux sons du piano, des percussions, des objets sonores et aux effets électroniques live pour peindre un univers sonore des poèmes choisis.

Pavillon vitré du Parc Henri-Louis Kayser - Lieu d'Europe • 8 rue Boecklin Strasbourg Robertsau

Entrée libre


Samedi 13 et dimanche 14 juin
Exposition de Théo Sauer
au Kaysersguet – Lieu d'Europe

sauer_DSC_2600

Aquarelliste depuis plus de 30 ans, Théo Sauer se passionne pour la friche industrielle, un univers qui le fascine. Il affectionne tout particulièrement les vieux bâtiments qui sont porteurs d'histoires et où la nature reprend doucement ses droits.  Une vieille porte, un petit bout de serrure, un éclat de rouille,… autant de détails dont il sait rendre la richesse des teintes et des textures. Il entraîne le public dans des lieux oubliés et délaissés. Il présente ici des aquarelles de la serre du Kaysersguet et nous propose de nous imprégner de la beauté, l’âme et la poésie de ce lieu… bientôt rénové.
Expo à voir le samedi de 14h à 19h
le dimanche de 10h à 18h
Entrée libre
Pavillon vitré du Parc Henri-Louis Kayser - Lieu d'Europe • 8 rue Boecklin Strasbourg Robertsau


Jeudi 21 mai à 18h
Rencontre avec Jorge Orta
au CEAAC

visuel_orta_art_contextuel

 

©Manifesto Stamp - Contextuel Art , Lucy + Jorge Orta, 1984 - 2014, Photo: Bertrand Huet

Jorge Orta est né en 1953 en Argentine. Artiste durant la dictature, sa recherche se concentre sur les modes d’expression et de représentation alternatifs résultant d’un contexte social et politique extrême. Il est un pionnier de l’art vidéo, du Mail Art, et des performances publiques à grande échelle. Depuis 1991, Lucy et Jorge Orta forment un couple convaincu du rôle essentiel de l’artiste dans la société. Leurs oeuvres traitent des incidences de la société industrielle et des relations de l’art avec la géopolitique et l’écologie. « Réfléchir au maintien et à la perpétuation de la vie, la nôtre individuelle mais aussi celle de toute vie que nous sommes sommés de protéger si nous voulons survivre à nous-même. Nous rappeler que c'est nous qui appartenons au monde et non l'inverse. L'art n'est pas une fin en soi, mais une nouvelle façon de voir les choses. »
Coproduction KN / CEAAC / en partenariat avec le Lieu d'Europe et la ville de Haguenau.
CEAAC - 7, rue de l’Abreuvoir 67000 Strasbourg
Entrée libre
Site du CEAAC


29 mars au 14 avril
Traces et après d'un attentat à la presse
au CEAAC

Réponses des étudiants de la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) suite aux attentats du 7 janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo. Des pièces de toutes disciplines s’y côtoient et témoignent de l’envie unanime des étudiants de réagir à cette atteinte à la liberté d’expression, pas seulement en tant que dessinateurs, mais aussi en tant qu’auteurs, créateurs et artistes detous bords. Presque 3 mois après les événements, c’est aussi l’occasion de questionner l’évolution des productions, entre le choc initial et les réflexions menées actuellement pourtenter de prendre du recul et faire avancer le débat.

 

hear_charlie

 

Exposition réalisée par les étudiants de la HEAR, sur proposition de Kartier Nord.